Nous soutenir

"Tu m'emmerdes gentiment, affectueusement, avec amour..."

Crédits photographie : Visuel libre de droit

Un clin d’œil aux nombreux couples en confinement. Encore un mois à tenir. Courage !

Extrait d’un singe en hiver d’Henri Verneuil (1962).

Écoute ma bonne Suzanne, tu es une épouse modèle.

Mais si, t’as que des qualités et physiquement, t’es restée comme je pouvais l’espérer.

C’est le bonheur rangé dans une armoire.

Et tu vois, même si c’était à refaire, je crois que je t’épouserai de nouveau.

Mais tu m’emmerdes. Tu m’emmerdes gentiment, affectueusement, avec amour, mais tu m’emmerdes.