Nous soutenir

Le sanctuaire n'y a pas non plus résisté

Crédits photographie : Visuel libre de droit

Après Roland Garros, repoussé en septembre, la Direction de Wimbledon a annoncé l'annulation pure et simple du tournoi de légende.

"Devastated. There is no GIF for things that I am feeling". Roger Federer a réagi à sa manière à l'annonce de l'annulation pure et simple du tournoi mythique de Wimbledon, qui devait avoir lieu du 29 juin au 12 juillet 2020. Créé en 1877, il n'avait été contraint à rester clos que durant les deux guerres mondiales.

Considéré comme le plus tournoi le plus prestigieux du monde, son report à l'année prochaine traduit le caractère exceptionnel de cette crise sanitaire dont l'organisateur, le All England Lawn Tennis and Croquet Club, a tout de même eu la bonne idée de se prémunir en ajoutant il y a quelques années une clause pandémie dans sa police d'assurance qui devrait couvrir le préjudice à hauteur de 250 millions de livres selon le Daily Mail. Quelle plus belle démonstration de la devise : "Gouverner, c'est prévoir" ? On a de quoi être jaloux, en France.

Car à la différence, Roland Garros n'a pas dû faire preuve de la même prudence, ce qui expliquerait en partie son report en septembre. Mais la chance de la terre battue, c'est qu'on peut y jouer plus facilement par temps humide que sur herbe, qui demeure la surface la plus fragile, pratiquée uniquement durant la saison estivale, au moins en ce qui concerne le circuit ATP.

Il n'empêche, même en cas de maintien des trois autres tournois du Grand Chelem (ce qui reste encore à voir malgré la confiance dans la récente communication de l'US Open qui doit avoir lieu à partir de fin août), cette année n'aura décidément pas la même saveur. Même avec une orgie tennistique en guise de rattrapage à l'automne, 2020 sera très probablement dévaluée, plus tard dans les livres d'histoire, par l'absence de Wimbledon.

En attendant, revisionnons les plus beaux points de l'extraordinaire finale de 2007 (je suis contrariant, je n'ai pas voulu mettre 2008;)) :